Bandeau Fort Queyras ©fabrice AmorosBandeau Fort Queyras ©fabrice Amoros
©Bandeau Fort Queyras ©fabrice Amoros|Amoros fabrice

Fort‑Queyras

Ancien siège du pouvoir

Sur la route sinueuse, après le lieu-dit de l’Estéyère qui marque le pied du Col de l’Izoard, au loin, une forteresse s’impose aux voyageurs, c’est Fort Queyras !

Hautes tours rondes, murs en cascade accrochés au roc, tes yeux sont rivés sur lui. Des siècles d’histoire t’attendent dans ce château du Moyen Age devenu fort grâce à Vauban. De demi-lune en bastion, de la poudrière au donjon, plonge dans l’Histoire du Queyras, des Escartons et du Dauphiné.

Du château de Queyras à Fort Queyras

Prototype de la fortification de montagne

Fort Queyras domine le Guil qui gronde ou babille au fond de la gorge en fonction des jours. Citadelle perchée, elle ne se laisse pénétrer qu’après le franchissement de quatre pont-levis.

Devant toi, des murs épais où dominent les horizontales, canonnières, échauguettes, angles aigus : voici l’œuvre de Vauban, le maître de la fortification bastionnée missionné en 1692 par Louis XIV pour fortifier le château médiéval.

A droite, les hautes silhouettes du donjon et des tours rondes racontent le Moyen Age. C’est cela Fort Queyras : une harmonieuse combinaison entre un château du XIIIe siècle et une forteresse Vauban. Augmenté au fil des siècles d’une poudrière, de batteries casematées et de casernes, le vaste fort est un belvédère sur la vallée du Guil.

Huit siècles d’histoire des Alpes

Dans la première moitié du XIIIe siècle, le Dauphin, souverain du Dauphiné, fait construire le château de Queyras, siège de son pouvoir dans la vallée. En ces murs, imagine le châtelain, fonctionnaire qui lève les impôts, emprisonne les criminels et commande les soldats.

Après la cession du Dauphiné à la France, la citadelle conserve sa fonction militaire.

Le château cède devant l’ennemi une seule fois. En 1587, pendant les Guerres de religion, il est pris par Lesdiguières, chef des protestants dauphinois.

Lorsqu’en 1692 le Duc de Savoie envahit la région, Louis XIV ordonne à Vauban de faire du château un fort moderne doté de bastions, fossés, demi-lune. Pourvu de nouvelles défenses aux siècles suivants, le fort abrite des chasseurs alpins qui favorisent les débuts du ski en Queyras. En 1940, ils vainquent l’ennemi italien au-dessus d’Abriès. Désarmé, Fort-Queyras est revendu à un premier propriétaire privé en 1955, qui le restaure et l’ouvre à la visite.

Les deux belvédères du lac de Roue

Pour avoir de la vue, on peut rejoindre en 10/15 minutes les 2 belvédères situés à proximité du lac et qui permettent d’avoir une superbe vue panoramique sur la vallée du Guil et la Combe du Queyras :

Un verrou glaciaire

Fort Queyras est juché sur un verrou glaciaire. Il y a des millions d’années, un glacier creusa la vallée du Guil. A cet endroit où la vallée est très étroite, il rencontra un roc très dur, dense, qu’il dut enjamber faute de pouvoir le casser. En creusant la vallée autour, le glacier a fait du roc un véritable barrage qui « verrouille » la vallée.

Qu'est ce qu'on y fait ?

Amateur d’Histoire, prévois du temps : le fort est vaste et comporte plusieurs expos. En visite libre, suis à ton rythme les panneaux explicatifs. Pour tes enfants, il y a un parcours dédié et quelques … machines de torture ! Autre option ? Suivre la visite guidée avec une historienne.

Réserver ma visite

  • Pour te revigorer ou tester ta capacité pulmonaire, fais la course depuis le jardin du gouverneur, tout en bas, jusqu’au 3e étage du donjon.
  • Place au rêve ! Dans l’aula, la pièce de réception autrefois richement meublée, imagine le Dauphin Jean séjournant ici en 1310. Enfin, redescendu sur la terrasse sud, pense aux artilleurs et canons de Lesdiguières pilonnant le château depuis la rive gauche du Guil.

Le savais-tu ?

Le film Le Bossu avec comme acteurs principaux Daniel Auteuil, Fabrice Luchini fut tourné par Philippe de Broca en 1997.

Deux lectures

Pour tout savoir de Fort Queyras

Fort Queyras, 700 ans d’histoireNicolas CRUNCHANT

Editions du Queyras : Saint-Véran, 2008.

Fort QueyrasAndré et Odette GOLAZ

Société d’Etudes des Hautes-Alpes : Gap, 1971.

Info

Comment s'y rendre ?

  • Pour y accéder, il faut se garer au pied du château sur le parking aménagé en épi le long de la route, à l’entrée ouest du village.
  • Puis, emprunter à pied, le chemin qui démarre à la petite rotonde.

Périodes d’ouverture et prix