Lac De Souliers Sous La Voie LacteeLac De Souliers Sous La Voie Lactee
©Lac De Souliers Sous La Voie Lactee|Jeff Graphy
Ciel purCap vers l'infini celeste

Astronomie

À Saint-Véran, au cœur du Queyras, on observe les étoiles parce qu’on a le ciel pur, un des plus purs au monde. Ce n’est pas pour rien qu’on a ici un observatoire astronomique professionnel pour contempler les étoiles. Astronome amateur, doux rêveurs ou scientifique convaincu, seul, à deux ou en tribu, viens picorer les étoiles et te perdre dans le ciel le temps d’une nuit.

Quand la légende rejoint la réalité... des nuits étoilées !

Dis, tu te souviens, gamin. De cette légende de l’âne qui avait mangé la lune et le soleil dans la fontaine de Fontgillarde ? Et puis celle du coq qui picorait les étoiles à St Véran ? On se disait qu’ici les animaux avaient grand appétit. Depuis, on a compris que, dans ce pays, légendes et réalité sont intimement liées. Cette histoire de coq en fait partie. Allé, suis-moi, gamin, je t’emmène visiter le ciel queyrassin.

L'un des cieux les plus purs du monde

Saint-Véran, avec 150 nuits claires par an (30% de plus que le fameux Pic du Midi de Bigorre dans les Pyrénées) arrive juste après des sites mythiques comme le Chili ou Hawaï. Mesuré scientifiquement par un indice de pureté visuelle appelé ‘’seeing’’, l’observatoire astronomique de Château-Renard – Paul Felenbok, donne accès à un des cinq plus beaux cieux du monde.

Faire de tes nuits l'un des plus beaux jours de ton séjour

Deux options s’offrent à toi : au cœur de Saint-Véran avec la Maison du soleil et ses soirées Astro 2000 ou au sommet du village, au Pic de Chateau Renard à l’Observatoire.

Festival d’astronomie

Rencontre en Ciel Pur

Chaque année, début juillet, le village de Saint-Véran accueille le Festival Rencontre en Ciel Pur, destiné au grand public comme aux astronomes amateurs. La programmation s’articule autour de tables rondes avec des intervenants de renom, ateliers ludiques et pédagogiques et observations nocturnes.

D'autres expériences célestes

Le ciel du Guillestrois et du Queyras se mire, il se hume aussi, se traverse, s’envisage et se dévisage. En un mot, il s’expérimente. Grand contemplatif ou grande rêveuse, tu pourrais bien l’aimer, allongé-e, à la belle… ou encore prendre ton envol et conjuguer vitesse et vertige. Tu préférais te déguster un lever de soleil au sommet d’un 3 000 du col Agnel ?

@LEQUEYRAS @GUILLESTREETSESVILLAGES

#LEQUEYRAS #GUILLESTRE #MONTVISO

Fermer