© Le Parc Naturel Régional du Queyras | Archives Départementales Des Hautes Alpes, Cote 1fi 00359

L'ère industrielle

Le Queyras se dépeuple, passant de 7300 habitants en 1841 à 1674 en 1968. Le Guillestrois subit également une perte importante du nombre d’habitants. Il passe de 7397 habitants en 1841 à 3463 en 1968. C’est l’exode vers les centres urbains et leurs usines. Le Queyras se referme sur lui-même faute de liaison routière vers l’Italie.

L'histoire continue !

Les inventions du monde moderne, l’électricité, l’eau courante, j’imagine que c’est arrivé tard en Queyras ?

Tu te trompes en partie ! Abriès a un éclairage public – et gratuit ! – dès 1899 grâce à la centrale hydroélectrique du moulin d’Ernest Martin. Idem à Ristolas en 1907 ! La tradition d’entraide queyrassine traverse les siècles !

Il y a plusieurs tentatives de création d’industries : le travail des pierres semi-précieuses à Saint-Véran, la mine d’amiante de Péas, celle de cuivre à Saint-Véran qui fonctionne de 1901 à 1960

Et la voiture ? J’ai vu une carte postale montrant la première voiture au col Izoard en 1911 !

C’est la voiture qui va tout changer pour le Queyras …  Le Queyras est maintenant enclavé alors qu’avant, n’importe quel marcheur passait les cols. Le tourisme d’été débute fin 19e, le Grand Hôtel d’Abriès ouvre en 1899, le métier de guide se structure.

Début 20e, l’armée teste un nouveau moyen de déplacement : le ski ! Et c’est un succès. Le ski-club d’Aiguilles est fondé fin 1906. On skie pour aller faire ses courses, aller à l’école, s’amuser. Dans les années 1930, on crée les stations d’Abriès, Aiguilles, Saint-Véran.

L’info média

Dans les années 1920, Radio Tour Eiffel diffuse la pub du Queyras !

L'arrivée du tourisme

Et le tourisme, le ski ?

En grande partie. Même l’agriculture et l’élevage en dépendent car les ventes de viande et de fromages augmentent en saison. Mais les Queyrassins n’ont pas sacrifié pour autant leurs usages : l’entraide, l’accueil de l’autre, les liens avec l’Italie et l’Allemagne perdurent. Surtout, les Queyrassins aiment leur vallée par-dessus tout !